Nouveau départ

Texte de Didier KRETTLY, photos lescaores.com

Les Caorès nouveau départ

L’automne s’est installé sur la France avec son lot de matins brumeux et froids…

Il est temps de repartir au soleil, la pandémie semble sous contrôle et les frontières ouvrent enfin.

Pour nous disciples de saint Pierre, cela signifie le bonheur de se retrouver autour de notre passion commune pour la pêche exotique.

C’est avec un plaisir non dissimulé que retrouve à Roissy Vincent, Olivier et Serge MALVEAU, notre guide pour cette ouverture que nous attendons depuis dix huit mois !

Si pour Olivier et moi, il est l’heure d’une retraite bien méritée, pour Vincent, il faut encore plonger dans le marigot aux crocodiles des obligations, ce séjour est pour lui plus encore une bouffée d’oxygène.

Les autres participants, Sylvain, Olivier et Arnault nous rejoindront en fin de séjour.

Tous sont des habitués et c’est dans une ambiance très décontractée que nous partons retrouver nos compagnons de jeu. Le Boeing 777 d’air France nous conduira à bon port pour 17h30…

Rassurant

Les conditions sociales et politiques des dernières semaines en république de Guinée furent mouvementées, légitimement, quelques interrogations sur la stabilité et la sécurité pouvaient se posés.

Nous sommes agréablement surpris, les rues sont paisibles, tous vaquent à leurs obligations, le ton est bon enfant et le sourire des Guinéens fait du bien, tous placent beaucoup d’espoir dans ce nouveau gouvernement.

Serge nous informe que tout son personnel présente un schéma vaccinal complet, le gouvernement ayant mis des doses de vaccin gratuitement à disposition de la population.

Arrivée à la villa

Test PCR en bon et du forme, le contrôle à la frontière se déroule rapidement, Moko nous attend et son 4×4 nous conduit au port, vingt minutes de bateau plus tard et nous retrouvons  la villa. Il fait déjà nuit, sous ces latitudes, la nuit survient vers 19 heures…

Les retrouvailles sont chaleureuses, l’arrivée des pêcheurs est synonyme de reprise des activités pour le personnel, même si Serge les à soutenus pendant cette période difficile.

Au petit matin, la villa éclairée de soleil nous ravie, la nature à bien profité pendant notre absence. La végétation est splendide, les bougainvilliers ont bonne mine.

Les fruitiers, notamment les citronniers sont pleins à craqué.

Les Caorès nouveau départ, Didier et un « barra »

Revue de paquetage

Après un solide petit déjeuner, comme il est d’usage ont passe en revue le matériel, en pêche, la réactivité est primordiale et le choix des combos tout autant. Notre guide une fois encore est à notre écoute et distille ses bons conseils.

Serge nous présente également des nouvelles cannes, des IODA, confier par Thierry JAHIEL, le big boss de STB  Powerline pour essais. Une petite jig 100/200. Et une 2,30 mètres, 20/60 grs ( ISW76202)

Tous le monde est prêt, non sans une certaine impatience, nos cuisinières attentionnées nous servent un repas local très copieux. L’heure du départ pour la pêche approche.

Les Caorès nouveau départ

En route

Ca fait bientôt vingt ans que je pêche avec Serge, de la France au Maroc, du Sénégal à Madagascar, mais la Guinée reste ma destination de cœur, les îles de loos sont très belles et je ne me lasse pas de ces paysages somptueux, ils le sont encore plus aujourd’hui après toutes les péripéties de ces derniers mois.

Les bateaux traditionnels filent le long des îles, une douce torpeur propice à la rêverie viens m’envelopper, la chaleur est forte mais supportable, pas de doute, on y est.

Les Caorès nouveau départ

 Du rififi en surface

Les premières chasses font monter le taux d’adrénaline, et les premiers combats  sollicitent les hommes et les blanks, les carangues,  malgré leurs tailles moyennes font copieusement plier le carbone, examen de passage réussi pour la petite IODA, elle viendra à bout d’une hippos de huit kilos….sans sourciller.

Les chasses nous faciliterons la tache, à de nombreuses reprises des bancs de poissons seront ainsi localisés. Les barracudas sont également de la partie ils laisseront sur nos leurres des souvenirs indélébiles !

 Nous sommes au complet !

Les deux bateaux se dirigent vers les épaves, nous sommes maintenant au complet, et C’est Arnault qui ouvrira le bal avec un super Barra, puis la pêche sera plus difficile, Serge et sa jig IODA subirons les foudres d’une carpe rouge, la canne à tenue mais pas la tresse na pas aimer l’épave dans laquelle la bête s’est réfugier.

Changement de stratégie

Au cours du séjour, des fréquents changements de stratégies se sont imposés. Comme serge aime à le rappeler, ce ne sont ni les pêcheurs ni le guide qui définissent les options de pêche mais bien les marées, les migrations du fourrage, et bien d’autres facteurs qu’il faut humblement prendre en compte si on veut réussir.

Toutes les techniques fonctionnent, il suffit de s’adapter….

Ainsi nous alternerons les pêches de bordures et les sorties au large, avec de bons résultats en moyenne, chaque jours nous prendrons du poisson.

Une destination à la hauteur

Pas de carangues GT en Guinée, pas de poissons  de 300kgs, pas d’hôtel  cinq étoiles. Vous ne trouverez en Guinée qu’un camp de pêche à la fois simple et beau, aux chambres propres et confortables, un personnel au top, une bonne table et un guide PRO très expérimenter.

ici, on vit l’Afrique dans sa pure tradition. E puis, on s’y sent bien accueilli, le tout à un rapport qualité-prix vraiment intéressant.

Promis je retournerais chez l’ami Sergio aux Caorès

Didier KRETTLY 

SARTROUVILLE 78500

Les Caorès nouveau départ, retour séjour n°118

Séjour équipé par MSFISHING

Les Caorès nouveau départ

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.