Pêche en Guinée Conakry, Retours de Séjours n°103 : Retours de Séjours Guinée Conakry mars 2018
Retours de Séjours Guinée Conakry mars 2018

Retours de Séjours Guinée Conakry mars 2018

J’arrive à Conakry vers 21 h 25, mon avion a de l’avance, une fois n’est pas coutume, après avoir récupéré mes bagages, Moko et son 4×4 m’attendent et après quelques bouchons, un petit tour au port, je récupère l’open et en moins d’un quart d’heure je suis au camp !

Laurent, mon fidèle adjoint et ami qui est aux manettes depuis  trois jours m’attend, avec une bouteille de Jack et des glaçons (avec modération mais quand même, il sait recevoir Lolo), les pêcheurs sont déjà couchés car il est déjà 23h30 et devant le verre de l’amitié, ensemble ont organise les préparatifs du lendemain, debout 6h !

 

Retours de Séjours Guinée Conakry mars 2018

Vers le large….

Après une courte nuit de sommeil, nous filons 20 nœuds, cap au sud vers la Sierra Leone et 52 km plus loin la pêche  commence, petit Bara et carangues modestes, malgré beaucoup d’efforts, peu de résultats, si le ton est bon enfant, au niveau pêche ont restera sur notre faim.

Cette journée aura au moins une vertu, c’est de prouver que parfois,  l’herbe n’est pas forcement plus verte au large et avec des gros navires.

 

Le lendemain, retour aux bateaux traditionnels, et premier barra pour Noël pour qui c’est le premier séjour « exo », aussi convivial que sympathique, c’est aussi une belle personne qui prend du plaisir à pêcher quelque soit ses prises mais également à voir réussir les autres participants, ce que j’apprécie particulièrement chez un pêcheur.

 

Retours de Séjours Guinée Conakry mars 2018

Bravo Noël !

 Une bonne marée pour les barracudas

 

De nombreux poissons seront capturés dont une majorité de beaux ce n’est pas Michel qui me contredira, il en prendra  un magnifique aussi grand que lui !, Sylvain ne sera pas en reste et sera récompensé de ses efforts par des barras et une carangue sympa.

 

 

 

Laurent, rattrapé par ses autres activités doit déjà nous quitter, vivement la retraite, je me suis habitué à ce qu’il soit à mes cotés et son absence laisse toujours un vide.

Laurent aux manettes

 

 

 

 

 

 

 

Un break d’une matinée, pour récupérer, très apprécié des touristes pêcheurs, propice à la découverte de l’île et au retour,  un coup de chance, des pélicans se sont posés près de nous et se laissent approcher, un petit plaisir pour les yeux avant la reprise de l’activité halieutique.

 

Retours de Séjours Guinée Conakry mars 2018

Carangue sympa pour Sylvain

Retours de Séjours Guinée Conakry mars 2018

Michel, c’est lourd?

 

 

 

 

 

 

 

 

Du rififi en surface… !

 

Ce mois de mars est un peu décalé par rapport aux années précédentes, une brume de chaleur est omniprésente, un brouillard qui par moment nous prive de la beauté des îles, de plus les carpes rouges d’ordinaire coopératives à cette période boudent nos leurres au profit des barracudas et surtout des carangues qui nous gratifient de nombreuses chasses.

 

Retours de Séjours Guinée Conakry mars 2018

Belle Ficherie pour Alain !

 

Durant plusieurs jours, les chasses de carangues vont mobiliser notre attention, avec plus ou moins de réussite, le taux d’adrénaline monte et descend au même rythme que les bancs de petit poissons sont malmenés.

Les oiseaux, principalement les sternes sont au rendez vous et nous aident dans notre pêche, nous avons le droit à un curieux spectacle, des oiseaux se posent en groupe pour se reposer pendant que d’autres suivent les chasses tel un ballet aérien bien huilé. 

 

 

Tour à tour, nous sommes tous attelés, sur mon bateau, José, Alain, et Frank subissent de nombreux décrochés mettant nos nerfs à rude épreuve, pour ma part je décroche quatre poissons de suite avant de conclure et José décrochera coup sur coup une rouge et une carangue.

La densité de poissons dans les chasses est telle que si on y ajoute la concurrence alimentaire, les carangues surexcitées  s’harponnent sur les leurres et se décrochent rapidement.

 

Un banc de grosses.. !

 

Nous suivons un banc de poisson de belle taille et sur la première montée, quatre touches en même temps, deux décrochées et deux au bateau.

Sur le deuxième bateau, Sylvain, tendrement surnommé « bricoman » (pour sa faculté à tout réparer), Michel et Noël qui on suivit le banc sur près de 10 km réaliseront une belle journée avec une douzaine de poissons.

Retours de Séjours Guinée Conakry mars 2018

Attention, pêcheurs heureux !

Retours de Séjours Guinée Conakry mars 2018

Sylvain alias « bricoman »

 

 

 

 

 

 

 

Des coups du soir sympas… !

 

Ils sont plutôt enclin à se moquer quand ils me voient sortir un « bull » de chez Lucky Craft, Sylvain me dépanne de deux hameçons qui tiennent la route et nous voilà partis pour le coup du soir,

Premier lancer et première prise… ! comme quoi ! (et oui Nathalie, les bulls ça prend aussi des carangues)

Un autre essai, un popper « chug norris 120» de chez mon ami Serge Contard (Nosybé fischerman) et autre prise…. bon je dois vous avouer qu’il à fallu deux lancers.  Super coup du soir où tout le monde prendra du poisson.

Nos sorties du soir seront dans leur ensemble bien agréables et productives.

Retours de Séjours Guinée Conakry mars 2018

le Bull de Lucky Craft , ça marche !

Retours de Séjours Guinée Conakry mars 2018

Retours de Séjours Guinée Conakry mars 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon anniversaire… !

 

 Alain, nous fait l’honneur d’avoir ses 69 ans avec nous, gâteau et bougies de rigueur, un popper en cadeau, nous avions remarqué que son stock avait baissé ces derniers jours……au hasard des rencontres avec les carangues.

Si vous croisez Alain, parlez lui du barracuda, au coup du soir, je ne crois pas me tromper en disant que lui, il ne l’oubliera pas !

Retours de Séjours Guinée Conakry mars 2018

Bon anniversaire Alain

Retours de Séjours Guinée Conakry mars 2018

69 ans, le bel age….!

 

 

 

 

 

 

 

 

 C’est déjà fini….. !

 

Ce séjour fut résolument tourné vers la pêche aux leurres, surtout au popper, la reine des pêches exotiques, comme je le dis souvent, le popper c’est addictif et la caranguite est une maladie contagieuse dont il n’existe aujourd’hui aucun antidote.

Chaque jour nous prendrons du poisson aux leurres de surface que ce soit en journée ou au coup du soir !

 

Je tiens à remercier les participants Michel, Noel, Sylvain, Alain, Frank et José pour leur bonne humeur et leur faculté à supporter le boss, à Laurent pour le coup de main indispensable qu’il m’apporte sans oublier mon équipe des Caorès, discrète et efficace sans qui rien ne serait  possible. 

 

A Bientôt pour de nouvelles aventures 

Halieutiquement votre 

Serge 

 

 Retours de Séjours Guinée Conakry mars 2018

Préparez vos séjours avec MS FISHING, guidage et matériel de pêche, showroom privé !

Retours de Séjours Guinée Conakry mars 2018 Retours de Séjours Guinée Conakry mars 2018 Retours de Séjours Guinée Conakry mars 2018

 


2 commentaires

Alberola · 11 avril 2018 à 17 h 02 min

c’était mon premier séjour en Guinée , et je peux dire que je suis revenu enchanté de ces 15 jours , Serge notre guide est toujours bienveillant et attentionné , et pour moi qui faisait mon apprentissage de pêche sportive , toujours de bon conseil . L ‘ambiance était chaleureuse mais aussi très professionelle. Les poissons de belles tailles nous ont donné beaucoup d’émotion et de beaux combats .
je recommande à tous cette destination pour la pêche exo avec Serge car la base de 3 pêcheurs est idéale .

Sylvain Cortade · 7 mai 2018 à 1 h 19 min

Quand on aime, on ne compte pas!! donc pour mon septième voyage aux Caorès, nous voila arrivés pleins d’espoirs et les bagages judicieusement répartis: quarante kilos de matériel de pêche ‘(on ne sait jamais) et cinq de vêtements…. plus deux d’apéro, mais ceci est une autre histoire.
Donc débuts inhabituels pour moi sans Serge le guide retenu en métropole, et du coup, pour deux jours je fais équipe avec Laurent, l’autre responsable du camp, et Noël, constituant très vite un bon équipage…le camp ne cesse de s’améliorer, et la main verte du gardien du camp sur propositions de Laurent porte ses fruits: la cour décorée de très belles plantes vertes habille vraiment le cadre et apporte une touche de « fini » qui manquait au dernier séjour…Un petit terrain de pétanque à coté de la plate-forme « relaxation » et ce sera top parfait!!
A la pêche, on débute par de gros coef qui nous permettent de pêcher l’eau » verte » à la montante et de toucher des barras de taille variées et quelques carangues sur des chasses furtives…qu’il faut très vite exploiter…En passant devant Plage rouge , on surveille de plus près les cannes à cause des tarpons, mais ceux- ci resteront cette fois à distance prudente des leurres de traîne….ce sera pour une prochaine fois..Ensuite , l’expédition sur l’épave du large avec le gros open ne donnera pas les résultats espérés, les bonnes places étant déjà prises par des locaux qui arrivent à toucher quelques barras en catapultant d’antiques rapalas directement avec le fil…..à voir!!
Puis après deux journées maussades où la pêche est très difficile, les choses sérieuses démarrent enfin… Ca commence avec un joli coup du soir dans un décor magnifique où les carangues sortent enfin le bout de leur nez et viennent prendre nos poppers jusqu’à la nuit. Il faut tirer très fort sur les cannes car les roches rappeuses ne sont pas loin et les tresses n’aiment pas le rapp!!!Mon matériel bien au point me permet de faire quelques captures. Mais comme d’habitude, les leurres qui m’avaient bien réussi au dernier séjour ne sont plus d’actualité, et il faut fouiller dans le fond de la boite pour trouver le leurre du jour, ou plutôt du soir …en l’ occurence un antique mini Komodo qui se fait croquer la queue et recevra régulièrement sa réparation en résine époxy. N’importe, il suscite les touches!!
Puis les choses continuent à s’accélérer, et après un petit tour aux barras le matin, on repart l’après -midi à la chasse aux chasses… Des petits poissons sont rentrés près de la côte, et les prédateurs sont de sortie!! de magnifiques chasses s’organisent surveillées de très près par plus de cent sternes et ça commence à bouillonner de partout. La difficulté est d’approcher suffisamment des chasses avant qu’elles ne filent plus loin, et les pirogues longues mais lourdes ne se manient pas comme un petit open. Les sternes nous font parfois tourner en bourriques, mais sont de précieux indicateurs sur la future place des bouillons!! La ténacité et la technique finissent par payer, et les cannes arc-boutées plongées dans l’eau à l’approche du bateau témoignent de la vigueur de nos partenaires de pêche… Grâce à des cours délicatement prodigués: « lance à gauche, à gauche NdD!!! » nous arrivons à faire plusieurs triplés simultanés lors de la plus belle sortie qui nous éloignera pas mal de la côte à la poursuite d’un banc de grosses!!mais le résultat sera là et le soir un profond sentiment de satisfaction nous procurera un sommeil serein. Encore deux jours puis le temps du retour s’annonce, et le vol vers la France se fera avec le plein de beaux souvenirs de pêche, avec un groupe très convivial et par un surplus de blagues de qualité distillées par d’intarissables conteurs….Vivement la prochaine!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *